Recherche

Interview de Cocyte

Cocyte

Bon allez, présentation du groupe Belge COCYTE, pour ma première interview. Ainsi que de leur dernier EP : Asylum.


Du coup, je commence mon interview ! Ma première et c'est un honneur de la faire avec vous. Donc on va commencer de manière classique si je puis dire. Pourrais-tu me présenter le groupe COCYTE ?
C'est début 2010 que COCYTE prend forme, après quelques années le groupe a totalement évolué au niveau musical ce qui nous a contraint de devoir changer de membres. A ce jour il ne reste que le guitariste et bassiste de la formation d'origine. Pour parler d'un point de vue plus musical, COCYTE c'est en majeure partie de l'énergie et de la diversité : de manière générale les morceaux sont brutaux tout en laissant place à des atmosphères qui se veulent plutôt sombres et malsaines, les "love song" et "happy metal" ce n’est vraiment pas notre rayon. Cependant nous mettons un point d'honneur à éviter la redondance dans nos titres tout en restant cohérent dans l'ensemble.

Du coup, vu que c'est en 2010 que vous vous êtes formés, je me demande comment vous en êtes venus à monter le groupe.
Approximativement 2 ans après avoir commencé la guitare, je me suis dit qu'il était temps de continuer en groupe et d'essayer de construire quelque chose. A l'origine c'est donc la rencontre entre mon frère (bassiste), moi même et le chanteur de l'époque qui lance le projet, petit à petit ça a pris forme avec l'arrivée du batteur suivi du guitariste. Disons que le groupe fut réellement né le jour ou nous l'avons baptisé COCYTE.

Ton frère faisait déjà de la basse avant que tu te mettes à la guitare ? T'as t-il donné envie, si c'est le cas, de te mettre à la guitare ? Et pourquoi "Cocyte", quelle signification derrière ce nom ?
En réalité c'est plutôt l'inverse, j'ai commencé la guitare et peu de temps après me voyant jouer mon frère a décidé de s'y mettre également. Pour t'expliquer l'origine du nom : "Cocyte" est directement issu de "La Divine Comédie" De Dante Alighieri, dedans il y décrit les cercles des enfers et ces mêmes cercles contiennent quelques grands fleuves, le Cocyte est l'un d'entre eux !

COCYTE est un groupe qui sonne résolument death voire deathcore. Pourrais-tu me dire quelles sont les influences de COCYTE ?
On ne peut rien te cacher dis moi (rires) ! Plus sérieusement, en effet comme on l’entend clairement, la base de notre musique est le death metal. Je dirais qu'on se trouve à mi chemin entre le death metal et le deathcore. Des breakdowns oui, mais pas seulement ! Pour être honnête, je suis moi même assez friand des breakdowns malgré tout j'évite d’en sortir à tout va comme ce qui se fait beaucoup pour le moment. Il y a donc beaucoup de passages avec du blast, rapide, parfois très rapide ! Le death étant la ligne conductrice nous refusons de nous enfermer dans ce style uniquement, si nous trouvons quelques chose d’intéressant ailleurs ont s'y attellera afin de s'en inspirer. Pour ne citer qu’eux nous aimons particulièrement les audaces du groupe GOJIRA qui parfois nous inspire.
Comme je l’ai dit plus haut, nous mettons un point d'honneur à éviter les "ça sonne toujours pareil", de ce fait nous ne limitons pas nos influences tout en restant cohérent.

Oui les breaks sont présent et bien envoyés, les passages blasts aussi. Justement vous variez en évitant de devenir pléthorique avec trop de breaks ou de blasts ou de solos. Vous savez alterner votre son. Maintenant, j'en viens à cette question, quels sont les groupes qui vous influencent personnellement ou en tout cas ce que les membres du groupe apprécient comme groupes ou genre ? Vos groupes du moment, et vos groupes cultes ?
Naturellement nous avons chacun nos groupes fétiches, le batteur est généralement influencé par le jeu de batterie de NILE (particulièrement depuis que George Kollias y est batteur) en ce qui me concerne BLOODBATH est un groupe qui m'influence énormément, ils ont cette manière de rendre un morceau malsain et glauque... j'adore ! CANNIBAL CORPSE, DYING FETUS (particulièrement l'album Reign Supreme), WHITECHAPEL, I DECLARE WAR sont des groupes qui inspirent régulièrement nos créations.

On ressent bien ces influences au sein de votre musique comme on en a parlé un peu plus haut. Maintenant j'en viens à ce que vous aimez niveau culturel en général ? C'est à dire littérature, cinéma, jeux vidéos, etc...
Ca va être compliqué de répondre correctement à ce que "nous" aimons, tu sais c'est parfois difficile que l'on se mette d'accord sur un riff alors naturellement on n’est pas non plus d'accord sur nos centre d'intérêts ! En tout cas ce que je peux dire avec certitude c'est que nous aimons tous particulièrement... la musique (rires) ! Blagues à part, parler au nom de tous sans rentrer dans les détails cela me semble difficile, pour parler donc en mon nom : j'apprécie particulièrement l'histoire de la Rome antique, cette époque me fascine. D'un point de vue cinéma dans ma série des films culte j'y mettrai Inglorious Bastards, Inception, Shutter Island, Fight Club, Borat (si si)... Jeux vidéo ? Tant qu'il y a du sang c'est bon (rires) !

Ahah ! Inception j'adore aussi, vraiment conceptuel comme film et intéressant. Cela me rappel Cloud Atlas des frères Wachowski qui ont fait Matrix, bien trippant aussi ! Bref, revenons à la musique ! Comment s'est passé l'enregistrement de l'EP ? Sachant que vous avez enregistré sans label, si je ne trompe pas !
Oui c'est bien ça, nous avons enregistré au Noise Factory Studio (Namur, Belgique). A vrai dire c'est toujours enrichissant de se retrouver en studio. Naturellement c'est un passage assez stressant, la phrase "le temps c'est de l'argent" prend tout son sens d'un coup (rires) ! On y a bossé avec Nicolas Debois qui connait bien son job ce qui a rendu notre petit séjour là bas bien agréable. Évidemment obtenir le rendu escompté n'est pas toujours simple car il y a parfois des imprévus, d'autant plus que nous cherchions à créer tout un univers pour cet EP Asylum.

T'inquiète, le rendu est de très bonne qualité pour un premier EP. Pourrais-tu me parler de l'ambiance de ce CD ? Je sais que le thème est la folie, pourquoi ce thème en particulier ?
Deuxième en faite ! Nous avons avant Asylum sorti un première EP histoire de se mettre un peu dans le bain. De cet EP est d'ailleurs issu le morceau "Morituri Te Salutant" duquel on a fait un clip vidéo. Pourquoi la folie ? En fait ce thème parle naturellement de personnes malades psychologiquement mais le fond est bien plus vaste, ça démontre un peu les failles de l'être humain. L'Homme peut finalement s'avérer être faible d'esprit et succomber à la folie à divers degrés. En se penchant un peu sur le sujet on apprend qu'il y a tellement de formes de psychose.

Sur le CD il y a quatre titres, dans chacun d’entre eux existe un personnage perdu psychologiquement, qui pour donner une raison d'être à sa vie va par exemple se tourner vers la religion (sur le morceau "By My Hand to the Lord"), sur le morceau "Maze" c'est un peu l'image des personnes qui se cherchent en vain et qui finissent par se détester elles-mêmes. En gros je dirais que c'est un thème qui m’inspire car l'esprit humain et ses déficiences mentales sont tellement représentatifs de notre monde. N'oublions pas que les gens qui gouvernent ont un cerveau comme n'importe lequel d'entre nous et ne sont pas à l’abri d'un grain de folie. C'est aussi ce que nous avons cherché à montrer sur la pochette, que l'on soit prolétaire, prêtre, président ou autre la folie n’épargne aucune classe sociale.

Ah vous avez fait un premier EP, au temps pour moi ! Pour revenir à "Asylum" l'artwork est plutôt "simple", pas dans le sens où il n'y a pas de travail, mais pourquoi ce choix de mettre des photos de vous pour représenter le thème de l'album plutôt qu'un dessin ou une peinture ?
Tout d'abord, car comme je viens de le dire, il y avait cette envie de représenter les différentes classes sociales et pour ce faire je pense que l'impact est plus représentatif avec des photos qu'un dessin. J'aime le concept d’interagir et de donner vie à l'univers que l'on construit, c'est d'ailleurs un peu aussi l'idée dans notre clip vidéo. Ce qui est intéressant également c'est que nous étions quatre pour ce CD et qu'il y a le même nombre de titres, comme je l'ai expliqué un peu plus tôt nous parlons de quatre personnages que la folie n'a pas épargné et nous interprétons chacun l'un d'entre eux. Nous avons d'ailleurs sorti plusieurs vidéo "trailer" où l'on peu nous voir dans la peau des personnages, c'est cool on y voit même le bassiste faire caca !

Ah oui, tout est calculé ! Votre univers est très travaillé, et par la suite comptez-vous le faire évoluer ?
Dans un premier temps nous allons encore évoluer un peu dans cette univers de folie, après quoi lorsque nous bosserons concrètement sur l'album nos chers cinglés retourneront en cellule capitonnée ! Il y a tellement d'autres pistes à exploiter... D'ailleurs notre prochain concept qui n'aura absolument rien à envier à celui ci est déjà bien réfléchi !

En tout cas, j'espère que vous trouverez un label pour faire votre prochain album, car vous êtes bon mais vous avez en plus du potentiel ! Merci pour toutes ces infos ! Et d'avoir répondu à ces questions, des concerts de prévu ? Je te laisse le mot de la fin ! De "prout" à "stay metal", lâche-toi ! C'est ton mot (rires) !
Eh bien écoute un grand merci à toi d'avoir porté un peu d'attention à COCYTE, c'était avec grand plaisir ! Au vu des quelques changements dans le groupe nous n'avions plus prévu de concert mais maintenant que tout ça est réglé les lives vont reprendre avec entre autres une date le 3 mai à Liège (Belgique) ! Pour le mot de la fin je vais mettre un petit conseil qui nous est bien utile à nous dans la vie de tout les jours : "dans le doute tu blastes !!!".

MrGuitoune
25.02.2014

Groupe : Cocyte