Recherche

Interview de Miasmal

Miasmal

A l'occasion de la sortie du deuxième album "Cursed Redeemer" de MIASMAL, groupe de death metal Old-school suédois, Metalland a le plaisir d'interviewer Pontus, guitariste et vocaliste, pour nous en dire plus.


Tout d’abord, le nom de votre groupe, MIASMAL, m’intrigue. Que veut-il dire ?
Pontus (guitare, chant) : Il signifie une atmosphère toxique ou injurieuse. J’étais intrigué par le mot "Miasma" et Miasmal est son adjectif. Il paraissait bien correspondre à notre musique !

Parle-nous un peu de la formation de MIASMAL.
Tout a commencé en 2007. Magnus et moi-même étions en train d’écouter du metal. Il s’est avéré qu’on était en parfaite entente sur les éléments qu’on appréciait le plus. Le lendemain, j’ai écrit la première chanson de notre démo "Abduction Of The Soul" et je l’ai faite jouer à Magnus. Ensuite nous avons recruté notre premier batteur Micke et quelques mois plus tard Ruben a intégré le groupe en tant que bassiste.

Pourquoi avez-vous choisi de vous orienter vers du death metal old-school qui est plutôt tourné Thrash ?
C’est un style que nous préférons tous et nous nous sentions plus capable de composer et d’évoluer dans ce genre. Ce qui est intéressant, c’est que beaucoup de personnes disent qu’il y a plutôt des influences thrash metal dans notre nouvel album. Je ne l’aurais jamais imaginé car ce n’était pas ce qu’on voulait jouer à la base.

Quels sont vos influences et vos groupes préférés ?
Nous aimons bien ENTOMBED, AUTOPSY, DISCHARGE, les débuts de DISFEAR, KING DIAMOND, BOLT THROWER et MÖTORHEAD.

Comment était ton premier contact avec le metal ?
Etant enfant, j’ai emprunté à mon grand frère les trois premiers LPs de METALLICA et je suis tout de suite tombé sous le charme. Pendant mon adolescence j’étais plus attiré par le punk, et donc ça m’a pris plus de temps pour découvrir le reste des classiques du metal. Dans mon premier groupe, j’étais à la batterie, on jouait du grind/powerviolence/punk/hardcore. Après ça, j’ai fait preuve de plus de sérieux en me mettant à la guitare et la composition. J’ai joué pendant quelques années dans mes deux autres groupes AGRIMONIA et MARTYRDÖD avant qu’on lance MIASMAL.

Parle-nous un peu de ta relation avec ta guitare ? Ta première fois ?
J’ai appris les bases de la guitare à l’âge de 10 ans, mais je n’étais pas sérieux et assidu jusqu’à l’âge de 20 ans. Comme je l’ai dit, j’ai joué à la batterie avant la guitare. Ma première était une copie Stratocaster pas cher. Quand j’ai joué avec une SG, je me suis rendu compte que les Stratocasters, ou les modèles Fender en général, n’étaient pas ma tasse de thé. A ce jour, je joue avec une Gibson Les Paul et SG.

Comment avez-vous signé avec Century Media Records ?
Jerry, de notre premier label Detest Record, a commencé à travailler chez Century Media, et donc logiquement on l’a suivi chez eux.

Quelle est votre méthode de composition ? Qui écrit les paroles ?
On travaille individuellement, chacun chez soi. C’est moi qui écris les paroles et la majorité des compositions. Je fais les démos des morceaux tranquillement chez moi. Ensuite j’envoie des mails aux autres, on se voit dans la salle de répétition et on répète.

Quelle est l’histoire de ce rédempteur maudit "Cursed Redeemer" ? Est-ce un album concept ?
Non, ce n’est pas un album concept. "Cursed Redeemer" est une phrase qui m’est venue à l’esprit quand j’étais en train d’écrire les paroles. Je pense que ça collait à cause du paradoxe. La phrase a évolué en textes et on a pensé que ça irait bien comme titre d'album. Elle peut avoir plusieurs sens et interprétations, mais c’est principalement à propos de l’humanité et de la technologie. Certes, je suis reconnaissant envers toutes ces nouvelles technologies et je m’en sers comme toute autre personne. Mais il y aussi beaucoup d’autres problèmes et inconvénients qu’elles causent à l’environnement... On a créé un cercle vicieux et on doit inventer une nouvelle technologie pour nous sauver de tous ces problèmes que l’ancienne a causé.

Si tu étais un super-héros et que tu devais prendre une décision pour changer l’avenir, que ferais-tu?
J’aurais aboli le capitalisme et l’industrie de viande.

Combien de temps vous a-t-il fallu pour composer cet opus ?
Une grande partie a été écrite six mois avant l’enregistrement.

Quelle importance occupe l’écriture des textes dans votre musique ?
Pas une grande importance ! Pour moi, les paroles ne servent qu’à rembourrer le morceau, mais la musique est le plus important.

De ton point de vu, comment pourrais-tu comparer Cursed Redeemer et Miasmal?
Je dirais que Cursed Redeemer est plus orienté concerts, même si on a joué beaucoup de concerts depuis. Après avoir enregistré Miasmal, on n’a fait que deux lives. Le nouveau-né dégage plus d’énergie et des nuances des riffs rock'n'roll. Je continue tout de même à apprécier notre premier opus qui contient de très bons morceaux.

Quelles sont tes autres passe-temps?
Quand je ne bosse pas ma musique, j’adore regarder des documentaires et des films, ainsi que lire. Je suis un drogué d’informations !

Est-ce que tu bosses à côté de ton groupe?
En ce moment, j’ai laissé mon boulot de côté pour pouvoir faire des tournées... Sinon je fais des enregistrements et des mixages pour d’autres groupes.

Combien de concerts avez-vous fait jusqu’à maintenant ? Grands concerts ou plutôt underground ?
Un peu des deux. Quelques grands lives et festivals mais aussi dans des clubs underground. On a fait une tournée complète aux USA ainsi qu’une tournée européenne, et bien évidemment des concerts chez nous en Suède.

Quelle est votre position dans la scène metal suédoise?
Musicalement, elle est très bien. A Gothenburg, c’est un environnement musical très dynamique, on reçoit pleins de bons groupes avec qui on joue et on s’amuse.

Si tu devais choisir un grand groupe avec qui tu voudrais faire une tournée, lequel ça serait?
BOLT THROWER !

Vos projets pour 2014?
Faire plein de concerts et continuer à composer. Il y a beaucoup de lives en préparation avec MIASMAL et aussi mes autres groupes!

Pour finir, quelle est ta citation favorite ?
"L’alcool, la cause et la solution à tous les problèmes" - Homer Simpson

Je te remercie Pontus, au plaisir de vous voir en France!

Interview réalisée par mail.

Bloodybarbie
15.04.2014