Recherche

Angelus Apatrida + Thrashback + Dead Tree Seeds - Le Klub (03.08.2014)

Angelus Apatrida + Thrashback + Dead Tree Seeds - Le Klub

Ce dimanche 3 août, si l'événement metal de la capitale était à chercher du côté de la Maroquinerie avec la venue des mythiques CONVERGE, les thrashers de coeur ont préféré se tasser au Klub devant la valeur espagnole qui monte, j'ai nommé ANGELUS APATRIDA. Ces mecs ont même eu l'insigne honneur d'ouvrir pour le Hellfest cette année, devant un maigre parterre aussi scandaleux que l'horaire annoncé (10h30, soit l'aube pour un hell-camper à peine remis de sa cartouche de la veille). Justice est donc faite avec cette date parisienne qui a su mêler la sueur et le sang !


Les méconnus DEAD TREE SEEDS, auteurs d'un unique album, n'ont pas été trahis par leur jeunesse, déballant un thrash virtuose à l'ancienne qui doit un lourd tribut aux triolets de METALLICA et à la rifferie en acier trempé de KREATOR. Par chance, ou par solidarité c'est selon, le pit a décidé de ne pas attendre la tête d'affiche pour se mettre sur la gueule et très vite les pogos tentent de repousser les murs du Klub. La grande force du quintet parisien, en dehors de ses belles qualités techniques, c'est toute l'agressivité positive qui émane de son leader Shamane, débardeur MUNICIPAL WASTE sur le dos, visiblement très heureux des retours du public et allant jusqu'à le rejoindre pour une séance de coude-à-coude. Une affaire couillue pour une première partie marquante, voilà qui est assez rare pour être souligné !



Setlist :
01 – At Night They Come
02 – The Day the Earth Stood Still
03 – Testament of a Slayer
04 – Die By the Sword (SLAYER cover)
05 – Beast Shall Rise
06 – French Thrashers Drink Wine
07 – Torture & Rage
08 – Set the Fire
09 – The Preacher (TESTAMENT cover)
10 – Homage to Thrash



Chez THRASHBACK, et son nom qui résonne comme un hommage appuyé aux grandes heures de la veste patchée (présente en nombre ce soir), on retrouve les ex-EVIL ONE derrière les instrus. Pas des lapins de six semaines lorsqu'il s'agit d'envoyer du riff sec et nerveux 100% in da original style. Alors il faut savoir que le trio en question est avant tout porté sur la déconne, les vannes fusent comme en répète, on rigole toujours un bon coup entre les morceaux puisque la fine équipe a visiblement oublié de se prendre au sérieux. En témoignent également les nombreuses reprises qui constituent un bonne partie du set (on reconnaît entre autres TANKARD, METALLICA et son inoxydable "Seek & Destroy"), et la particularité étonnante du combo : c'est le batteur qui braille, oui le batteur, de son timbre de gargouille arraché. C'est assez curieux mais on finit par s'y faire. En tout cas, si tous les groupes thrashou étaient aussi fun à voir, à défaut d'être originaux, le monde ne s'en porterait que mieux !



Setlist :
01 – Bombers of Death
02 – Thrashback
03 – Leatherface
04 – Unleashed the Beast
05 – Wardance
06 – Night of the Sacrifice
07 – Pounding Metal (EXCITER cover)
08 – Zombie Attack (TANKARD cover)
09 – Seek and Destroy (METALLICA cover)
10 – Burning of Atlanta (WHIPLASH cover)
11 – Dead Cities (THE EXPLOITED cover)
12 – United Forces (S.O.D cover)



Enfin, les Espagnols d' "Angélousse Apatlida" ne se sont pas fait attendre suite à des balances pliées en deux deux, balances qui ont préfiguré de la paire de taloches qu'on allait alors se prendre (un roulement de batterie ultra-carré plus tard, on comprend à quel genre de tueur on fait face). Franchissant un gros cran en terme d'intensité, le quatuor sait tailler un show à l'ancienne, où le charisme du guitariste frontman s'impose au naturel. Et à ce petit jeu, Guillermo Izquierdo excelle même, communie avec son auditoire, regards incisifs à l'appui, entre deux rafales de guitares lead acérées. On ne prête dès lors plus vraiment attention au handicap de son complice David G. Álvarez, assis la jambe dans le plâtre, conséquence d'un accident de moto. Quelque part entre modernité et artisanat old-school teinté de heavy-metal, ANGELUS APATRIDA captive ainsi plus par son énergie que par la singularité de ses compositions, foutrement efficaces mais pêchant peut-être par leur relative redondance une fois écoutées à tête reposée. Reste que la punition est effective en conditions réelles, dans un lieu de promiscuité tel que le Klub, et qu'en dépit de leur patronyme qui fleure le metal pompeux alors qu'il n'en est rien en réalité, les hispaniques savent combiner le meilleur du thrash, de MEGADETH à ANNIHILATOR en passant par PANTERA, en atteste la reprise de "Domination" en clôture de cette folle soirée... Une putain de leçon comme on dit dans le métier !



Setlist :
01 – Vomitive
02 – Violent Dawn
03 – Of Men and Tyrants
04 – Versus the World
05 – Killer Instinct
06 – Never Forget
07 – Corruption
08 – Fresh Pleasure
09 – Give'Em War
10 – You Are Next
11 – Blast Off
12 – Thrash Attack
13 – Legally Brainwashed
14 – Domination (PANTERA cover)



Retrouvez la série photo complète ici : https://www.flickr.com/photos/noheadache/sets/72157645760663377/

Head!
04.08.2014

Evènement : Angelus Apatrida + Thrashback + Dead Tree Seeds
Libellé : Le Klub
Photos : 0