Recherche

Bolt Thrower + Morgoth + Vallenfyre - Trabendo (30.09.2014)

Bolt Thrower + Morgoth + Vallenfyre - Trabendo

BOLT THROWER est l'exemple type du groupe qui génère un certain culte. Ses passages en France sont en effet suffisamment rares (une fois tous les 4 ans en moyenne) pour créer l'événement à chaque reprise, en témoigne le changement de salle décidé en cours de route – du Divan du Monde initialement prévu au Trabendo, plus spacieux – afin de faire face à la forte demande de places. Sans surprise, la date s'est donc retrouvée complète, et ce sans que les Anglais n'aient la moindre actualité à défendre, étant au point mort discographique depuis 2005 ! Récit d'une soirée placée sous le signe du death-metal old-school.


Déjà présente en nombre, l'assistance réserve un accueil "studieux" aux britanniques de VALLENFYRE, super-groupe de son état puisque pour information, on y retrouve le guitariste de PARADISE LOST, Gregor Mackintosh, au poste de chanteur ainsi que des membres de MY DYING BRIDE, DOOM ou encore AT THE GATES. Excusez du peu, mais un line-up pareil ça doit bien taper dans les trois tonnes de metal à la pesée... Et sur le critère du poids, nos quatre compères savent également s'y entendre pour asséner un doom-death, sinon renversant, de bonne facture : plombé, écrasant, et traversé de quelques éclairs mélodiques dans la veine des premiers PARADISE LOST justement. Seule ombre au tableau, l'ensemble guitare/basse peine à ressortir distinctement du mix, quelque soit l'emplacement choisi dans la salle (ce qui est le lot habituel des premières parties), mais fort heureusement, le brave Gregor assure le spectacle et focalise les regards à lui tout seul, faisant virevolter ses dread-locks et grimaçant à l'envi.

Setlist :
01 – Scabs
02 – The Divine Have Fled
03 – Odious Bliss
04 – Cathedrals of Dread
05 – Dragged to Gehenna
06 – A Thousand Martyrs
07 – Instinct Slaughter
08 – Humanity Wept
09 – Ravenous Whore
10 – Savages Arise
11 – Cattle
12 – Desecration



Vieux routard du death réactivé en 2010, et dont on se rappelle la prestation au Hellfest l'année suivante, notamment grâce au fait que son leader Marc Grewe portait des lentilles de contact d'un bleu perçant ce jour là (et édition pendant laquelle BOLT THROWER récoltait également les faveurs d'un public qui ne s'était pas perdu devant le guimauve-rock de SCORPIONS), MORGOTH compte un petit parterre de fans dévoué à sa cause. Ce qui se ressent nettement dans l'implication du public, déjà plus compact et prompt à faire surgir les pogos et les premiers slams de la soirée. Foncièrement ancré dans ses préceptes mid/up-tempo typiques des années 90, le quintet germanique puise à satiété dans ses deux albums phares Cursed et Odium ainsi que dans l'EP Eternal Fall, prenant le soin d'écarter du tracklisting le bancal Feel Sorry for the Fanatic, qui délaissait le death pour une direction hybride industrielle. Au rayon nouveauté, MORGOTH interprète "God Is Evil" et "Die as Deceiver", deux brûlots de la vieille école qui passent tout seul au milieu des antiquités sans déchaîner non plus un tonnerre d'enthousiasme. On n'oubliera pas d'adresser une mention spéciale "système D" pour ce t-shirt qui aura servi de backdrop de fortune au groupe, l'essentiel restant que les Allemands fassent le boulot, ce qui a été clairement le cas. Propre, brutal et carré – à l'Allemande quoi...

Setlist :
01 – Body Count
02 – Exit to Temptation
03 – Suffer Life
04 – Sold Baptism
05 – God Is Evil
06 – Under the Surface
07 – Resistance
08 – White Gallery
09 – Die as Deceiver
10 – Burnt Identity
11 – Isolated
12 – Pits of Utumno



Alors qu'on tente de se frayer un chemin au milieu de la terrasse surpeuplée du Trabendo pour se vider une pinte, il est déjà presque temps de rejoindre les rangs de la Bolt Army pour se gargariser du thème "Battle of Britain" qui ouvre chaque assaut scénique des Anglais. L'atmosphère au sein de la fosse n'a pas monté d'un cran, mais plutôt de deux ou trois tant le public, déjà transpirant, s'est précipité sur le front, prêt à en découdre jusqu’à ce que le doublé "War" – "Remembrance" lance l'offensive. Sous le feu nourri du mid-tempo et la répétition de ces motifs mélodiques insidieux qui sont la marque de fabrique de BOLT THROWER, on ne compte plus les motivés qui se frottent au stage-diving jusqu'à ce que le pit devienne un véritable chantier pour métalleux téméraires, tenaillés au milieu des pogos d'un bout à l'autre du set. Karl Willets déborde d'entrain, nous offre ses habituels écarts de pieds de micro, ses mimiques guerrières crispées, et évoque de ce fait un certain intérimaire du groupe du nom de Van Drunnen (ASPHYX, HAIL OF BULLETS), semblable lorsqu'il s'agit d'exacerber le moral des troupes... Sommets du concert, les hits "The Ivth Crusade" et surtout "No Guts, No Glory", morceau archétypal du style des Britanniques, rappellent à chacun qu'un ou deux bons riffs par titre peuvent suffire à retourner une salle toute entière. Une qualité dont use et abuse BOLT THROWER depuis 1988 sans n'avoir jamais cédé au moindre compromis sur la teneur de son death-metal primaire, ultra-rythmique et frondeur. Les fans ne s'y trompent pas en répondant toujours présents aux shows, ce par quoi le groupe réagit, par exemple, en fixant le tarif de ses t-shirts à 12€ seulement, fait d'autant plus remarquable que son merchandising n'est officiellement disponible qu'en quantité limitée aux concerts (et donc revendu une blinde sur eBay ensuite). Voilà un modèle de respect et d'intégrité dont certains acteurs se réclamant de l'underground – mais qui pètent rapidement plus haut que leur cul – seraient bien vus de s'inspirer... A bon entendeur, salut !

Setlist :
01 – Battle of Britain Theme / War
02 – Remembrance
03 – Mercenary
04 – World Eater / Cenotaph
05 – Anti-Tank (Dead Armour)
06 – Warmaster
07 – Forever Fallen
08 – This Time It's War
09 – The IVth Crusade
10 – Entrenched
11 – ...For Victory
12 – The Killchain / Powder Burns
13 – No Guts, No Glory
14 – When Cannons Fade / Outro (Armageddon Bound)

Head!
02.10.2014

Evènement : Bolt Thrower + Morgoth + Vallenfyre
Libellé : Trabendo
Photos : 0